Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 01:58

Retour au boulot cette semaine après un temps d'arrêt qui m'a paru fort court....bien que 2 semaines, ce n'est pas rien...!

Comme à chaque fois, l'insomnie s'installe dans la nuit de dimanche à lundi avec son éternel ami: le hamster de la business...Il tourne et tourne dans ma tête pour me rappeler tout ce qui m'attend...Le jour se lève et le retour à l'école se fait tout doucement, avec des "bonne année" à tous ceux qu'on croise. On partage nos vacances, ce qu'on a fait ou non, à quel point on s'est reposé ou épuisé! Une chose semble faire l'unanimité: on aurait souhaité que ça dure plus longtemps...Et à travers tous ces échanges, j'entends cette phrase qui me dérange: " tu vas voir ça va passer vite, on va être rendu à la relâche dans pas long "...Est-ce que je souhaite vraiment que ça passe vite, le mot ÇA remplaçant LA VIE ??? Est-ce que je travaille toute l'année pour un mois de vacance à l'été, une semaine de relâche et deux semaines à Noël???

Malaise...Depuis 2 jours, je pense à cette phrase entendue une dizaine de fois....

Je vous reviens avec ma réflexion, mon hamster n'a pas encore fini de tourner...

Published by la directrice
commenter cet article
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 02:41
Les contes de fée commencent toujours de la même façon et se terminent invariablement pareil...
Ici, c'est une histoire d'élève qui a le cancer et qui fréquente l'école bien qu'elle soit en phase terminale.Un combat qu'elle mènera d'une main de maître, jusqu'à la fin, une fin interminable pour le milieu, pour la classe et pour la directrice....Des interventions tellement difficiles pour tous, pour dire que la maladie prend trop de place, qu'il faut préserver la malade MAIS aussi la classe...L'élève sera le centre de toutes les décisions, jusqu'à la fin...Et un jour, une décision que je n'oublierai jamais: le temps de dire à cette élève que désormais, ce n'est plus elle qui viendra à l'école mais l'école qui ira à elle....Une décision que d'autres auraient dû prendre, une décision qui marquera à jamais cette directrice: car tous diront jusqu'à la fin que c'est une décision administrative...
La mort est arrivée, la culpabilité avec...qu'aurait-il fallu faire ou non???
Pas de réponse, beaucoup d'empathie et à juste titre pour cette exceptionnelle enseignante qui a su dire et faire tant de choses...
Ne jamais avoir à vivre cette situation comme directrice, ce n'est pas possible car c'est arrivé: et je suis à jamais changée...
Cela ne devrait jamais plus se reproduire pour tous, j'en ai la certitude...les séquelles sont permanentes...
Published by la directrice
commenter cet article
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 20:30
Il pleut et les élèves arrivent ce matin vêtus comme un jour d'été...Le ciel semble traîner par terre, il me semble que la journée sera longue...Je croise une enseignante dans le corridor qui me fait une offre, presqu'à la sauvette: elle me dit faire une petite mise en situation avant l'examen d'écriture et m'invite à y assister, si j'ai le temps bien sûr...J'accepte, me disant que la pile sur mon bureau peut bien attendre quelques minutes... Une fois en classe, la vidéo youtube démarre: c'est la chanson L'Écrivain d'Alexandre Poulin: il y parle d'examen du Ministère, de sa difficulté à performer et à ce M. Désilets qui lui tend un crayon, crayon qui changera à jamais son parcours et fera de lui un écrivain... J'avais déjà entendu cette chanson, mais là, ce matin, assise parmi les élèves, on aurait dit que cette chanson prenait tout son sens: connaissant les difficultés que certains allaient sans doute rencontrer face à cet examen, l'enseigante a pris le temps de faire passer le message à ces élèves: le talent est au fond de toi, il suffit de te faire confiance...Et comme l'a fait M. Desilets, elle a offert un crayon à chacun d'eux, leur répétant qu'en cas de doute, il leur suffirait de regarder leur crayon pour leur redonner du courage... "(...)c'crayon là, il est magique Prend le demain pour l'examen Il sait les réponses et les répliques..." Ce fût un moment de courte durée, mais assez long pour comprendre à quel point ces élèves avaient de la chance d'avoir une enseignante qui savait comment faire, qui savait comment ENSEIGNER pour toucher ses élèves...
Published by la directrice
commenter cet article
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 16:28

Il arrive que la vie nous surprenne, dans tous les sens...J'ai eu la chance de côtoyer une personne au plan professionnel une année...C'est bien peu direz-vous mais dans notre cas, il s'agit de
près de 180 dîners partagés, à parler de tout...Et partager de bonnes bouffes maison!!!


 


Et la vie professionnelle à mis une distance entre nous...Et sa maladie l'a éloigné un peu plus...


 


Et le doute s'est installé dans ma tête:la directrice parfois (souvent) trop occupée que je suis s'est questionnée à son sujet:lui ai-je dit que lors de l'accueil des maternelles en août j'ai été
subjuguée par son numéro de magie (lever un élève par les oreilles)qui était fantastique, surtout pour moi, ancienne prof de maternelle???


 


L'ai-je suffisamment réconforté quand il doutait de ses interventions, de son efficacité??? Lui ai-je répété assez de fois que tout le temps passé auprès des élèves n'était pas une perte de temps
mais un investissement???


 


Je ne sais plus non plus si je lui ai avoué à quel point ce serait un honneur pour moi d'être son "caoch" si un jour il acceptait de diriger une école...


 


La maladie, les tourments sont de mauvais prétextes pour réfléchir mais ils servent à se poser les bonnes questions...Comme disait l'autre, savoir se poser les bonnes questions, c'est bien
plus dur que d'y répondre...


Cette personne, j'ai beaucoup à lui dire finalement...


 


(je publie cet article avec son accord, évidemment...)


 
Published by la directrice
commenter cet article
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 20:52

Me revoilà à la plume, ou plutôt au clavier, à me rendre compte que ça fait des lunes que je n'ai rien écrit...

Il faut admettre que la directrice a été fort occupée et l'est encore à cause d'un projet extraordinaire: l'ouverture d'une école!!! Quel défi à relever!

 

Une occasion unique de mettre ma couleur pédagogique dans un milieu encore sur le "gyproc"...

Il y a tout à planifier, de l'organisaton pédagogique en passant par le frigidaire à lait, le code de vie ou la photographie scolaire...Je m'y perds presque tant il y a de listes à tenir à jour, d'imprévisibles à prévoir...Ça peut paraitre simple de n'avoir personne à consulter avant de prendre une décision, mais c'est parfois lourd...

 

Ceci dit, je dois vous partager quelque chose qui m'allume un peu plus chaque jour: jamais je n'aurai été si près de mon rêve.

Ce rêve de faire de mon école un milieu d'innovations, où on enseigne avec des approches reconnues efficaces, où l'élève est valorisé loraqu' il fait des effots ou accompagné de près lorsque c'est plus difficile...

Un milieu où on met l'accent sur l'apprentissage de la lecture car on aura compris que sans elle, la réussite ne peut pas être au rendez-vous... 

Un lieu où chaque enseignant ou enseignante SAIT qu'il ou qu'elle fait LA différence...

 

Je vous partage un extrait d'article écrit par quelqu'un que j'admire tant et qui résume bien ma pensée:

 

"(...)j'ai un parti pris sans réserve pour les élèves, tous les élèves, les beaux comme les poqués. Ceux dont on parle trop et ceux dont on ne parle pas assez. (...) par-dessus tout je crois que les élèves qui ont le plus de difficulté ont vraiment besoin de se retrouver dans les meilleures écoles avec, près d'eux, nos meilleurs éducateurs."

 

Cette école, ce sera la mienne...et les éducateurs, j'irai à votre rencontre en juin...

Published by la directrice
commenter cet article
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 15:57
En ce début d'année, pourquoi ne pas parler n'importe quoi, avant que le temps ne reprenne le dessus...Tout le monde parle de cette trilogie "cinquante nuances de Grey"...Avez-vous lu? Les critiques sont plutôt mauvaises...Moi je viens de terminer le 2e tome...Quand je lis sur différents sites qu'on s'explique mal ce succès, j'ai le goût de répondre "me niaises-tu"?
Ben oui la fille est nunuche, ben oui le gars est trop parfait-beau-riche-mystérieux-déséquilibré-dominant-full sexuel pour faire ça court...Histoire banale en fait MAIS histoire de conte de fée à la fois: et c'est ça qui pogne...Quelle fille ne rêve pas de faire sa vie avec un beau prince riche, en pleine guérison mentale? Qui n'a pas le goût de se faire dire sans arrêt "t'es belle, je t'aime"??? C'est vrai que c'est redondant au niveau du texte mais bon...Et pour la partie "coquine" du bouquin, il faut parfois survoler certains préliminaires qui non seulement sont très (trop?) explicites mais interminables... C'est d'ailleurs une des beautés de la version électronique: facile de sauter du texte...!
Dans le fond, c'est divertissant et léger, et dieu sait que ce n'est pas toujors nécessaire de voler très haut intellectuellement après avoir tout donné au boulot...Il y avait une critique du livre dans le dernier ELLE Québec, écrite par un homme, je sais plus qui...On peut bien parler de légèreté du livre dans un magazine constitué de 70% de pub, 20% de mode genre cheveux mauves, vêtements ridicules qu'aucune femme ne porte jamais, présentés sur des femmes squelettes...Et plus loin, vous pourrez lire un article (10%) du style "quelle influence la maigreur des mannequins a-t-elle sur les ados?"
Bref, soyez votre propre critique du livre!!! Moi, je trouve que c'est une fichue de bonne nouvelle: le monde s'est remis à lire...Mieux que d'écouter des choses encore plus légères, genre occupation double...Mais ça,c'est un autre débat...
Bon dimanche
Published by la directrice
commenter cet article
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 21:11
...et je n'ai pas écrit comme je m'étais dit que je le ferais...
Trop d'actualités, trop de tracas ont pris la place pour avoir une tribune intelligente à partager...On décide un jour d'avoir un blog pour partager mais on se rend vite compte qu'on est pas éditorialiste, que le Devoir c'est pas pour tous, faut être élu...
Que notre quotidien, il est full important pour nous mais faut-il le partager???
Enfin, une presque moitié d'année scolaire se termine déjà et j'aurais plein de choses à raconter mais qui ça pourrait bien intéresser???
Qui veut savoir à quel point les élèves de maternelles ont progressé? Ça n'apparait pas à le bourse...Ça ne faut pas d'argent...Qui veut savoir à quel point l 'équipe école a fait des pas pour implanter un nouveau système à l 'école pour valoriser les efforts des élèves? Y aura-t-il un article quelque part pour les encenser ????
Non,malheureusement, on ne médiatise pas les bons coups dans l'éducation, à croire qu'on ne fait rien de bon...Mille projets animent mon école et personne n'en parle jamais...Alors mon cadeau de Noël, c'est mon coup de coeur à chaque enseignant(e) de mon école qui chaque jour s'efforce et gagne le pari de faire une différence auprès des élèves qu'il côtoie chaque jour...Cher Père Noël, je souhaite que cette année, les profs de mon école sachent qu'ils ont une chance exceptionnelle de laisser leur trace, de faire La différence auprès de leurs élèves...S'il ne fallait souhaiter qu'une chose à chaque élève, quel souhait feriez-vous? Le mien s'est déjà réalisé...Grâce à mon équipe...
Joyeuses Fêtes
Published by la directrice
commenter cet article
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 19:40

Une soirée aura bientôt lieu à ma commission scolaire afin de souligner les retraités et les employées qui ont  25 ans de service:je fais partie de la seconde catégorie...Ça m'a fait
réfléchir à ma carrière, aux nombreux défis relevés, à tous les élèves à qui j'ai enseigné ou que j'ai cotoyés...


 


Un visage s'est superposé aux autres, celui de mon Poussin...


 


J'ai débuté ma carrière comme orthopédagogue auprès d'élèves multihandicapés: immobiles dans des fauteuils roulants, parfois sourds et/ou aveugles, avec d'innombrables problèmes de santé. À croire
que la vie les avait oubliés...


 


Il a été dans ma classe pendant plus de 2 ans; aussi improbable que cela puisse paraître, nous avons développé des liens. Bien qu'il soit aveugle, il se mettait à bouger et à sourire aussitôt
qu'il entendait ma voix dans le corridor, ça faisait rire la préposée..C'était toujours difficile de le manipuler pour le sortir ou le rattacher dans sa chaise roulante bien qu'il soit léger
comme une plume: nous avions notre code et il suffisait d'une petite chanson murmurée à son oreille ou que je lui dise "aide-moi mon Poussin" en faisant semblant d'être fâchée pour que, comme par
magie, il devienne mou comme une guenille!!!


 


La vie a suvi son cours et j'ai fini par quitter cette école.  Quelques années plus tard, ces élèves sont déménagés vers une nouvelle école avec des installations qui pouvaient mieux
répondre à leurs multiples besoins. J'ai reçu une invitation pour aller visiter cette nouvelle école: c'était vraiment beau! J'avais du mal à reconnaître des anciens élèves, il me semblait 
ne voir que de nouveaux visages. Et tout à coup, en entrant dans une classe, je l'ai vu: il avait grandi, il avait vieilli, mais c'était MON Poussin.


 


La préposée racontait que de la classe, on entendait des voix dans le corridor; mon Poussin s'était tout à coup arrêté de manger, faisait un grand sourire et des larmes se sont mises à couler sur ses
joues. C'est à ce moment que je suis entrée dans la classe et que je l'ai vu. J'ai couru vers lui et je l'ai serré fort dans mes bras...


J'y repense parfois et une chose est sûre: il a laissé une trace dans ma carrière...Je vous souhaite à vous aussi un Poussin.


 


 


 
Published by la directrice
commenter cet article
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 02:45
Ça y est,c'est le coup d'envoi d’une nouvelle année scolaire qui s'amorce demain avec l'arrivée des profs, des "reals" j'aurais envie d'écrire...!Ouais, on peut penser que ça sonne phrase clichée mais j'en ai rien à battre des clichés; je parle des vraies affaires sur mon blog...(et si tu me connais personnellement,tu sais que seules les vraies affaires m'intéressent...)Une année scolaire, c'est magique: c'est Halloween exposant 2, c'est Noël comme personne ne s'en souvient, ce sont des sourires qui nous marqueront à jamais, des mots d'enfants qui resteront gravés dans nos mémoires pour toujours...
Une vie scolaire, rythmée par des cloches et des bruits de corridors, ça nous faire vivre ou revivre selon le cas...C'est à vous de choisir...Les défis seront nombreux pour moi et, comme à chaque année, j'ai peur de ne pas être à la hauteur..Mais je suis au rendez-vous et je ne changerai ma place contre rien au monde: les enfants, c'est toute ma vie...!
Bonne rentrée!
Published by la directrice
commenter cet article
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 14:51
Le mois d'août ramènera bientôt les profs et les élèves suivront eux aussi...!Difficile de décrire une entrée scolaire car une foule de choses la compose: la joie de se retrouver comme équipe de travail mais aussi de revoir tous ces enfants qu'on a quitté il y a peu de temps...L'inquiétude de certains parents, les réunions de dernière minute afin que tout soit parfait pour LA première journée de classe et j'en passe...Mais chaque nouvelle année scolaire apporte également son lot d'inquiétudes à la directrice que je suis car je constate que chaque année est plus difficile que la précédente: parents moins collaborants, familles reconstituées plus nombreuses (plus de gens à "gérer"), élèves en difficulté de toutes sortes en augmentation, et ce dès le préscolaire. Une chose est certaine:de grands défis nous attendent tous et c'est ensemble, l'école et les familles, que nous devons y travailler.
Published by la directrice
commenter cet article

Présentation

Recherche

Archives

Liens